Organisée pour la deuxième fois, la BeNeCup réussit nettement mieux aux clubs belges en ce début de saison. Avant la création d’une BeNeLeague ?


 

Cette BeNeCup a été lancée la saison dernière à la demande des équipes du top en D1, désireuses de bénéficier de plus de matchs qualitatifs. « Diego Lacroix et Nicolas Meeus (ndlr : alors membres du CA de Belgium Rugby) avaient ainsi discuté avec des représentants de Rugby Nederland lors d’une réunion Rugby Europe à Prague il y a deux ans », explique Olivier Wellens, vice-président de Belgium Rugby. « On a ainsi décidé de commencer par l’organisation d’une BeNeCup, avant de créer peut-être une BeNeLeague. Le Belgium Barbarians XV constituait par ailleurs un second projet pour offrir aux joueurs de haut niveau des matchs plus compétitifs ».

Après une première édition compliquée, les clubs belges ont cette fois clairement abordé la BeNeCup avec plus de sérieux et d’ambition. La Hulpe, Soignies et Dendermonde se sont ainsi notamment imposés face à leur adversaire néerlandais respectif lors de la 1ère journée de compétition. Et La Hulpois et Sonégiens ont remis le couvert lors de la 3ème journée, se qualifiant pour une finale belgo-belge le 28 septembre au Stade Nelson Mandela, à Bruxelles.

« On a amélioré beaucoup de choses cette année, à commencer par les documents et les livestreaming », confirme Olivier Wellens. « Tout se passe donc bien pour le moment. On a également commencé la compétition une semaine plus tard, ce qui arrangeait mieux les clubs. Il était important d’avoir une finale à Bruxelles et donc au moins un club belge en finale. Cette finale sera par ailleurs précédée, en lever de rideau, par un match entre les championnes de Belgique de Dendermonde et les championnes des Pays-Bas d’AAC ».

Une BeNeLeague pourrait donc voir le jour dans un futur proche et réunirait les meilleures formations de Belgique et des Pays-Bas. « On ne sait pas si cela va se faire ni quand cela va se faire. Les clubs sont a priori plutôt favorables à une BeNeLeague, mais cela impliquerait tous les clubs de D1 et le top de la D2. Une réunion d’évaluation aura lieu après la finale de BeNeCup. On écoutera alors les clubs de D1 et D2 pour voir ce que l’on fera par la suite. En novembre, on aura également une réflexion avec les deux ligues au sujet de nos propres compétitions. Mais la base est bonne pour créer une BeNeLeague », conclut Olivier Wellens.

Samedi 28 septembre 2019 – Stade Nelson Mandela
12h00: Belgium U20 - Boitsfort U20
14h30: Dendermonde - AAC (champions féminines Belgique - Pays bas)
17h00: Soignies - La Hulpe (finale BeNeCup)